BlogueRetour au blogue

Des cicatrices de violences conjugales métamorphosées…

Parlez-en :

Imaginez avoir été victime de violence conjugale et en garder les traces sur voter corps… Chaque fois que vous regardez votre cicatrice vous avez la douleur de l’agression physique dont vous avez été victime. Tout cela est du passée pour plusieurs femmes, grâce à Zhenya Zakhar qui a décidée, d’ouvrir gratuitement les lundis, son salon de tatouage pour “effacer” ces traces de violences sur le corps des femmes.

Des fleurs, des papillons, licorne… Elle leur permet de voir leurs cicatrices d’un nouvel oeil. Belle initiative.