ActualitésRetour aux actualités

L’homme de théâtre Paul Hébert est décédé

Parlez-en :

L’homme de théâtre Paul Hébert, interprète du bouillant Siméon Desrosiers dans le téléroman «Le Temps d’une paix», et fondateur de six théâtres au Québec, est décédé.

Il était âgé de 92 ans.

Paul Hébert aura passé sa vie devant et derrière les rideaux, collaborant à un très grand nombre de productions théâtrales à titre de metteur en scène, d’acteur ou encore de directeur artistique, en plus de laisser une marque indélébile dans l’histoire de la télévision québécoise. Il avait déjà quitté le métier sur la pointe des pieds en 2005.

Au petit écran, Paul Hébert participe à plusieurs oeuvres qui ont marqué l’histoire culturelle du Québec. Dès 1953, un an à peine après l’avènement de la télévision au Canada, il est du feuilleton «14, rue des Galais». Il prend part à plusieurs émissions pour enfants, dont «La Boîte à surprises», et interprétera dans les années 1980 le rôle de Siméon Desrosiers, rival politique de Joseph-Arthur dans «Le Temps d’une paix», de Pierre Gauvreau. En 2005 encore, on pouvait le voir dans le téléroman «Nos étés», diffusé au réseau TVA.

C’est aussi lui qui a fondé avec son copain Albert Millaire, en 1955, le premier «théâtre d’été» au Québec, le Chantecler, à Sainte-Adèle.

On a pu le voir évoluer sur les planches jusqu’en 2002, année où il interpréta le rôle du docteur Tchéboutykine dans «Les Trois Soeurs» d’Anton Tchékov, montée par Wajdi Mouawad. Trois années plus tôt, Robert Lepage lui avait confié l’immense rôle de Prospéro dans «La Tempête» de Shakespeare, à «son» théâtre du Trident.

La Presse canadienne